Playing Sounds with CSS

Rigolo: on peut jouer un son en rusant avec css via le display:none / display:block sur un embed; c'est très sale, ça sert à rien, mais ça fonctionne...

<style>
  embed { display: none; }
  button:active + embed { display: block; }
</style>
<button>Play Sound</button>
<embed data-src="https://www.warriordudimanche.net/path-to-audio-file.mp3" />

Steam Proton linux

Je me fais une note pour plus tard: Pour jouer à des jeux windows sur linux directement depuis steam, il faut avoir activé cette option dans les préférences, sans quoi Steam refuse de l'installer sous prétexte que ce n'est pas la bonne plateforme.

Donc icône steam > paramètres > steam play > Enable steam play for supported titles et idem pour tous les autres titres en sélectionnant Proton.

steamproton.png

Bientôt un bureau Linux en réalité virtuelle

L'article ne pose pas la question la plus évidente: pourquoi un desktop en réalité virtuelle ? Ce n'est pas utile, ce n'est pas pratique, ce n'est pas ergonomique, ce n'est pas beau... Si c'est pour cloner le concept de desktop directement dans un espace virtuel en 3D sans rien réinventer pour l'adapter, c'est juste un genre de machin codé pour rigoler.

En gros, si tu bosses sur des applis qui fonctionnent parfaitement sans la réalité virtuelle (texte, développement, retouche photo etc...) je ne vois pas bien en quoi se trimballer avec un casque et des manettes en faisant des grands moulinets avec les bras tout en te retenant de gerber va constituer une amélioration...

Mais bon, je schématise peut-être...

Firefly sous le capot | CanardPC.com

J'ai joué à Outer Worlds et je suis moins sévère que les tests.

Points négatifs

  1. C'est un jeu vraiment très court qui m'a laissé sur ma faim
  2. Ce n'est pas un vrai openworld et on sent un certain dirigisme qui peut lasser
  3. immersion quasi nulle (c'était clairement pas le but)
  4. une évolution des personnages risible pour un rôliste (mais c'est pas grave)

Points positifs

  1. Il s'inspire très visiblement de fallout/skyrim pour l'impression de jeu: on n'est pas perdu
  2. L'humour est très présent dans les dialogues et les PNJ/IA donnent l'impression d'avoir de la personnalité (cynique, fleur bleue etc)
  3. pas de cinématique à la con impossible à passer ('veujoueeeer)
  4. chargement très rapide

    j en peux plus des STAR WARS Battlefront II   Borderlands 3 où t as le temps de te faire une blanquette de veau avant de pouvoir jouer.jpg

  5. l'esthétique et l'ambiance mi steampunk mi firefly... Une impression de jeu à la Jules Vernes. J'ai beaucoup aimé.
  6. t'as un vaisseau DE SUITE.
  7. on rentre très vite dans le jeu sans s'encombrer forcément d'un background touffu inutile.
  8. tu apprends vite à pas y aller toujours comme un bourrin mais les armes sont quand même jouissives

Conclusion

Si t'aimes les jeux profonds, avec une histoire, des choix cornéliens, une grosse immersion... passe ton chemin.

Par contre, si tu as des sessions de jeu assez courtes (genre celles d'un père de famille)

 Big Up confraternel à tous les papas et mamans qui me suivent   .jpg

que tu n'aimes pas perdre de temps pour jouer et que tu passes régulièrement les dialogues et cinématiques, alors, c'est du tout bon: je soupçonne les créateurs de ce jeu de nous avoir ciblés spécifiquement.

Bref, j'ai passé un bon moment dessus et ça ne m'était pas arrivé depuis skyrim et Fallout.

Via https://links.nekoblog.org/?GnM3nw


Si tu as un chat, cette blague est pour toi.

Un Labrador, un Doberman et un chat meurent et se retrouvent devant Le Seigneur tout-puissant au paradis.

Dieu, assis sur son trône divin, demande au Labrador:

-«EN QUOI CROIS-TU ?»

-«Je crois en l'amour pour mon maître, au jeu et à la joie» répond l'animal.

-«C'EST BEL ET BON, INSTALLE-TOI À MA DROITE» Puis, regardant le Doberman, Dieu lui demande «ET TOI, EN QUOI CROIS-TU ?»

-«Je crois en l'autorité de mon maître et en la fierté de le servir de mon mieux»

-«TA NOBLESSE TE VAUT DE T'ASSEOIR À MA GAUCHE»

Puis Dieu se tourne vers le chat et lui demande:

-«ET TOI, EN QUOI CROIS-TU ?»

-«Ben moi, je crois que t'es assis sur mon fauteuil, gros.»

Marwan Muhammad sur Twitter

C'est juste beau... cette phrase de fin !

finishhim

Par contre, je ne suis jamais fan des montages : je ne peux m'empêcher de me demander si le sens des propos n'a pas été déformé.

Via https://www.mypersonnaldata.eu/shaarli/

J'abandonne...

Voilà, ça-y-est, je lâche l'affaire sur le numérique avec mes classes.

Ils ont tous fini par gagner, je ne veux plus perdre de temps ou d'énergie à me battre contre des moulins et des chefaillons qui mouillent à l'idée d'entraver les démarches pédagogiques des autres.

Remise en contexte

Dans mon collège, ça fait une dizaine d'années que je travaille avec des applis de mon crû pour entraîner et évaluer les élèves: grâce à elles, les mômes peuvent refaire les interros à la maison autant de fois qu'ils le souhaitent, leurs résultats sont stockés et répartis sur les compétences du socle commun automatiquement. C'est un système qui en plus leur permet de tâtonner un peu pendant l'interro grâce à un système de nombre de tentatives qui laisse aussi apparaître une aide (juste/faux) pour les guider.

J'ai également un plan de classe numérique qui simplifie la tâche lors de l'évaluation d'une tâche en cours.

Seulement voilà

  • En fin d'année dernière, on m'a expliqué que je n'avais pas le droit au wifi et que je n'avais pas le droit d'utiliser ma propre borne.
  • cette année, l'équipe technique départementale est venue moderniser l'infrastructure informatique ce qui a pour conséquence directe de ne plus me permettre d'utiliser un réseau wifi perso ou même les vieilles machines récupérées deci-delà pour me goupiller une salle info de bric et de broc. Pas de solution de rechange à part demander une dotation à la DANÉ.
  • cet organisme veut bien faire mais tout projet doit-être motivé de telle façon qu'il leur est facile de refuser une dotation.
  • là, après une réunion sur la question, on est venu me faire chier avec le RGPD et le stockage des données des élèves: en gros, t'as pas le droit d'associer note->nom, ce qui empêche TOTALEMENT d'utiliser des applis persos pour l'évaluation (comment tuer toute forme de motivation et d'inventivité)
  • le chef, qui a failli jouir dans son froc à ce moment-là, a saisi l'occasion pour dénigrer mon boulot («attention avec les applis pirates» «des applis bidouillées») Pauvre con.

Conclusion

Je pourrais me mettre à trouver des solutions techniques pour contourner la volonté de mettre les bâtons dans les roues, je suis certain d'en trouver. Mais pourquoi ?!

Pourquoi gâcherais-je mon temps, mon énergie et ma santé pour un travail de merde dans lequel la hiérarchie fait tout pour entraver les initiatives ? (la mienne n'est pas la seule)

Je vais donc lâcher l'affaire complètement, virer les ordinateurs de ma salle et cesser d'utiliser le numérique dans mes cours: je vais revenir à la bonne vieille feuille d'interro sur papier et les listes de notes à la con.

Par contre, que plus personne ne vienne me casser les couilles avec le numérique au boulot...

bookmarklets à Bronco (∩`-´)⊃━━☆゚.*・。゚

J'ai mis à jour ma page de bookmarklets pour ajouter une recherche sur allociné et un truc plus utile: un script qui ajoute un bouton partager à la River.

WAT

T'emballe pas

Déjà, je publie ça plutôt comme un proof of concept. Ensuite, c'est - pour le moment - surtout utile pour moi vu que le bouzin ajoute un lien partager qui pointe vers l'url de partage de mon site et ce sur chaque item de la river. (cf WDDweblinks)

    entries=document.querySelectorAll(".entry");

    Array.prototype.forEach.call(entries,function(entry){
        link=entry.querySelector(".entry-title");
        url=link.href;
        title=link.innerHTML;
        from=entry.querySelector("a[title=Permalink],a[title=Permalien]");
        if (from){from=from.href;}else{from=entry.querySelector(".entry-shaarli").href;}
        share_button="<a target='_BLANK' href='http://warriordudimanche.net/?url="+encodeURIComponent(url)+"&user=001"+"&title=" + encodeURIComponent(title)+"&from=" + encodeURIComponent(from)+"&source=bookmarkletweblinks'>PARTAGER SUR WDD!</a>";
        entry.innerHTML+= share_button;
    });

Ben si ça marche que pour toi

encore bravo ma gueule...

Le code peut facilement être adapté à Shaarli, je pense: il suffit de modifier l'URL de partage.

Voilà. (poil au doigt) (#gagdemerde)

La documentation de code PHP avec phpDoc - UmanIT

parce que j'oublie toujours

/**

  • Résumé.
  • @var Décrit un attribut de classe
  • @author Vincent Robic
  • @copyright UmanIT
  • @deprecated Indique que l'élément décrit est déprécié et sera supprimé dans une prochaine version.
  • @param type $param Description
  • @return type Description
  • @see Fait référence à quelque chose.
  • @since Indique depuis quelle version l'élément est présent.
  • @throws SomeExceptionType
  • @todo Terminer cette fonction/méthode. */

LOLNEIN : Rire pour les bonnes raisons ?

Hier, j'ai posté sur mastodon un strip de Lolnein qui m'a fait marrer: on y voit trois cases représentant respectivement un écran, une souris et une imprimante:

5654202a21ece472.jpeg

Ce qui m'a fait sourire là-dedans, c'est le contraste entre le bon traitement qu'on réserve à la souris et au moniteur alors que l'imprimante est souvent la cible d'un agacement violent. Je me suis senti concerné et du coup j'ai ri de moi-même...

Je n'ai pas cherché plus loin vu qu'à mes yeux, c'était une façon de ridiculiser le traitement qu'on réserve à des objets et que pour moi, la cible du dessin, c'était l'utilisateur, qui est capable de violence envers un objet (on a tous tendance à personnaliser les objets et à être violents avec, ce qui est indigne de notre niveau d'intelligence supposé)

Puis SammyFisher et Riff ont attiré mon attention sur un aspect qui m'avait échappé: le côté violence «légitimée» envers l'imprimante, apparemment féminine. Du coup, on pouvait rire de ce strip pour de mauvaises raisons.

Ça m'a échappé parce que le strip est en anglais (objet neutre) et que c'est tellement loin de mon fonctionnement que je ne pouvais pas m'en apercevoir seul.

Seulement, ce qui me chiffonne, c'est que du coup, on avait tendance à rejeter complètement la BD alors qu'elle est objectivement drôle: encore une fois, on jette le bébé avec l'eau du bain et on culpabilise au lieu de convaincre.

En gros, si on prétend vouloir changer les mentalités, on ne peut pas se contenter de condamner... il faut également montrer ce qu'il aurait été préférable de faire et expliquer pourquoi.

Je propose donc une version modifiée de ce strip qui présente les avantages suivants:

  1. on conserve ce qui est drôle: le contraste de traitement du matériel
  2. on montre plus clairement que ce dont on rit, c'est de l'utilisateur et pas de la victime
  3. on condamne implicitement et sans équivoque la violence
  4. la féminisation de l'imprimante disparaît puisqu'on a retiré le côté sadomaso.

LOLNEINmodifie.png

J'engage toutes les personnes qui nous aident à prendre conscience de ce genre de problèmes à continuer à le faire mais sans se contenter de condamner: proposez une alternative corrigée qui aille dans le bon sens.

Fil RSS des articles de cette catégorie