bookmarklets à Bronco (∩`-´)⊃━━☆゚.*・。゚

J'ai mis à jour ma page de bookmarklets pour ajouter une recherche sur allociné et un truc plus utile: un script qui ajoute un bouton partager à la River.

WAT

T'emballe pas

Déjà, je publie ça plutôt comme un proof of concept. Ensuite, c'est - pour le moment - surtout utile pour moi vu que le bouzin ajoute un lien partager qui pointe vers l'url de partage de mon site et ce sur chaque item de la river. (cf WDDweblinks)

    entries=document.querySelectorAll(".entry");

    Array.prototype.forEach.call(entries,function(entry){
        link=entry.querySelector(".entry-title");
        url=link.href;
        title=link.innerHTML;
        from=entry.querySelector("a[title=Permalink],a[title=Permalien]");
        if (from){from=from.href;}else{from=entry.querySelector(".entry-shaarli").href;}
        share_button="<a target='_BLANK' href='http://warriordudimanche.net/?url="+encodeURIComponent(url)+"&user=001"+"&title=" + encodeURIComponent(title)+"&from=" + encodeURIComponent(from)+"&source=bookmarkletweblinks'>PARTAGER SUR WDD!</a>";
        entry.innerHTML+= share_button;
    });

Ben si ça marche que pour toi

encore bravo ma gueule...

Le code peut facilement être adapté à Shaarli, je pense: il suffit de modifier l'URL de partage.

Voilà. (poil au doigt) (#gagdemerde)

La documentation de code PHP avec phpDoc - UmanIT

parce que j'oublie toujours

/**

  • Résumé.
  • @var Décrit un attribut de classe
  • @author Vincent Robic
  • @copyright UmanIT
  • @deprecated Indique que l'élément décrit est déprécié et sera supprimé dans une prochaine version.
  • @param type $param Description
  • @return type Description
  • @see Fait référence à quelque chose.
  • @since Indique depuis quelle version l'élément est présent.
  • @throws SomeExceptionType
  • @todo Terminer cette fonction/méthode. */

LOLNEIN : Rire pour les bonnes raisons ?

Hier, j'ai posté sur mastodon un strip de Lolnein qui m'a fait marrer: on y voit trois cases représentant respectivement un écran, une souris et une imprimante:

5654202a21ece472.jpeg

Ce qui m'a fait sourire là-dedans, c'est le contraste entre le bon traitement qu'on réserve à la souris et au moniteur alors que l'imprimante est souvent la cible d'un agacement violent. Je me suis senti concerné et du coup j'ai ri de moi-même...

Je n'ai pas cherché plus loin vu qu'à mes yeux, c'était une façon de ridiculiser le traitement qu'on réserve à des objets et que pour moi, la cible du dessin, c'était l'utilisateur, qui est capable de violence envers un objet (on a tous tendance à personnaliser les objets et à être violents avec, ce qui est indigne de notre niveau d'intelligence supposé)

Puis SammyFisher et Riff ont attiré mon attention sur un aspect qui m'avait échappé: le côté violence «légitimée» envers l'imprimante, apparemment féminine. Du coup, on pouvait rire de ce strip pour de mauvaises raisons.

Ça m'a échappé parce que le strip est en anglais (objet neutre) et que c'est tellement loin de mon fonctionnement que je ne pouvais pas m'en apercevoir seul.

Seulement, ce qui me chiffonne, c'est que du coup, on avait tendance à rejeter complètement la BD alors qu'elle est objectivement drôle: encore une fois, on jette le bébé avec l'eau du bain et on culpabilise au lieu de convaincre.

En gros, si on prétend vouloir changer les mentalités, on ne peut pas se contenter de condamner... il faut également montrer ce qu'il aurait été préférable de faire et expliquer pourquoi.

Je propose donc une version modifiée de ce strip qui présente les avantages suivants:

  1. on conserve ce qui est drôle: le contraste de traitement du matériel
  2. on montre plus clairement que ce dont on rit, c'est de l'utilisateur et pas de la victime
  3. on condamne implicitement et sans équivoque la violence
  4. la féminisation de l'imprimante disparaît puisqu'on a retiré le côté sadomaso.

LOLNEINmodifie.png

J'engage toutes les personnes qui nous aident à prendre conscience de ce genre de problèmes à continuer à le faire mais sans se contenter de condamner: proposez une alternative corrigée qui aille dans le bon sens.

Dix ans après, Alexandre Astier raconte les coulisses de la fin de Kaamelott

Je pense qu'il est très important, surtout dans une époque comme aujourd'hui où il y a des idées de performance, de montrer aux enfants un héros qui se décourage. En tant qu'auteur, ça me plait. Arthur a peur de ne pas être un héros pour les enfants. Sauf que je montre aux enfants que le héros n'a pas envie de se montrer ainsi aux enfants. J'ai envie de faire dire aux enfants qui regardent Kaamelott qu'il a le droit d'être triste.

A propos des scènes de sexe, absentes de kaamelott:

C'est parce que je n'y crois pas. Je ne suis pas cet auteur-là. Je ne veux pas l'être. J'ai vu des scènes... notamment dans Rome. Ils ont une scène où ça fomente: "On va faire ça… Tu vas payer machin… On assassine bidule…" Et tout ça devient une scène de cul. Ils se disent la même chose que s'ils étaient autour d'une table et ils baisent. Pour moi, c'est tout l'inverse de ce qu'il faut faire. Les personnages qui disent ce qui arrange l'auteur, je le repère tout de suite, ça ne marche jamais. En plus de ça, je n'aime pas les scènes de sexe - et j'en ai fait…

est-ce que les faibles ont été protégés. On peut se demander ça pour tous les chefs de toutes les périodes. Je trouve que c'est une bonne ligne. C'est naïf, mais ce n'est pas si con que ça.

<3

Via http://liens.howtommy.net/?g_M-5g

laydgeur sur Twitter : On entend souvent dire que la France est ensevelie sous "une montagne de déchets nucléaires". Voici une mise à l'échelle de TOUS les déchets nucléaires français produits depuis le début du 20ème siècle, avec derrière une vraie montagne près d'Aix en Provence ☀️

Pas vérifié mais plausible...

EHE2-qzWoAEK80I.jpg

EHFLHh-WoAIusI8.jpg

https://inventaire.andra.fr/inventaire https://reporterre.net/CARTE-EXCLUSIVE-Les-dechets-radioactifs-s-entassent-partout-en-France

Automobilistes : les équipements que doit détenir l'intérieur d'une voiture - Le Hollandais Volant

Le reste (triangle, gilet jaune, papiers) c’est obligatoire (par contre le gilet est répréhensible par une grenade dans la tronche si vous le portez en dehors de la voiture. Et même si la grenade dans la tronche est interdite, en l’absence de peine pour celui qui vous l’envoie, est-ce que c’est vraiment interdit ?

Acer Aspire ES 17 et linux... un combat dantesque.

Après avoir récupéré l'ordi de ma mère pour les petits, j'avais décidé de ne pas mettre de linux dessus, vu que c'était juste pour jouer à minecraft.

Sauf que win10 et ses mises à jour intempestives à la mords moi le noeud ont fini par avoir raison du système installé qui rebootait sans arrêt...

Papa se lance donc dans l'ajout de linux sur la bête.

démarrage sur l'usb live de linux mint

Déjà, là, ça a commencé à couiller...
Difficultés à booter sur la clé, résolues une fois que j'ai retrouvé comment avoir accès au bios puis à la liste de boot (echap/f12) J'ai désactivé le secure boot (après quelques recherches) mais le boot mode est grisé en UEFI.

IMG 20191020 173910.jpg

Ensuite, install normale et PAF ! ça a planté au moment de l'installation du paquet grub2, à la fin: écran freezé, curseur figé, clavier inactif. Bref, la totale.

Extinction au marteau-piqueur puis redémarrage pour tenter une réinstall complète avec écrasement de win.

Ecrasement de win

Je décide de laisser faire l'install de base mais en supprimant toutes les données. Spoiler; ça plante pareil. Je recommence en créant moi-même les partitions... pareil.

Modification de la partition de boot

Après recherche, j'ai essayé de modifier la partition sur laquelle le boot s'installe dans la partie permettant de choisir ses propres partitions. Que ce soit sur la partition EFI ou sur la partition /, rien n'y fait... ça plante pareil.

Après plusieurs autres tentatives et un nervous breakdown

j'essaie une debian de base, comme le premier Cyrille Borne venu, pour parvenir en gros au même résultat.

Tente avec un autre HD

pour un résultat identique...

retour sur linux mint et muni d'un nouveau tuto

Après moults recherches, je suis tombé sur un tuto donnant une procédure pour forcer l'install de grub après l'avoir sautée lors de l'install de mint.

L'installation se passe bien et je peux passer à la suite. Après plusieurs tentatives échouant à des endroits différents, le résultat reste le même, au bout du compte, aucune partition n'est bootable.

tentative avec bootrepair disk

De guerre lasse, je me fais un usblive de bootrepair disk et je démarre dessus... devinez quoi, il plante et freeze comme l'install de Mint.

Deux jours, une quinzaine de tentatives d'installation

pour rien... je m'y pète les dents.

Conclusion ?

Ben, tout d'abord l'UEFI ça fait chier. Voilà. Je sais, c'est pas nouveau, c'est fait pour ça, emmerder les linuxiens, mais ça me fait du bien de le dire.

Ensuite, et c'est rare, je commence à me dire que je vais devoir lâcher l'affaire et tenter de remettre un windows. J'en ai la bite qui fait des noeuds d'avance, mais là, franchement, je commence à sécher.

Une idée ?

(...)

Fil RSS des articles de cette catégorie