Film: Les Folies Fermières

Hier-soir, on a regardé un petit feel good movie français: Les folies fermières.

Spoilers inside

affiche

C'est l'histoire d'un jeune fermier dont l'exploitation va être saisie et qui cherche des moyens d'éviter la faillite... pour cela, il décide, contre l'avis de sa famille, de transformer sa ferme en cabaret et de monter un spectacle à partir de rien.

Pourquoi j'ai aimé ?

on ne se moque de personne

c'est un film qui ne cherche pas les effets comiques lourdingues ou absurdes, la caricature voire les clichés pour faire rire aux dépend de qui que ce soit. Les moments drôles le sont à cause de la situation.

c'est un film bien rythmé

Il y a de nombreux moments d'émotion qui alternent avec des instants drôles ou attendrissants. On ne s'ennuie jamais et à aucun moment on ne sent de longueur: c'est suffisamment rare pour le souligner.

c'est un film très authentique

Les acteurs et la réalisation sont extraordinaires de sincérité: au bout de quelques minutes, on oublie qu'il s'agit d'acteurs qui jouent un rôle. On a rapidement l'impression de voir des amis et on se prend d'affection pour eux. Ils sont présentés et abordés avec une grande humanité et entretiennent des relations et des liens pleins de hauts et de bas, de réactions parfois épidermiques mais toujours authentiques et bienveillantes. On se sent proche d'eux dès le début du film et on les connaît en quelques minutes.

Tous sont vraiment très bons mais j'ai une mention spéciale à Alban Ivanov qui prouve qu'il sait jouer juste sans en faire des tonnes et à Sabrina Ouazani, pour sa prestation physique bien entendu, mais surtout pour sa justesse de ton, son naturel, sa présence à l'écran... J'ajouterais également Philippe Benhamou, transformiste imitant Dalida, dont le jeu chaleureux et le visage d'une intense expressivité concourent vraiment à l'ambiance humaine du film.

On est très loin des clichés

Non seulement le film n'utilise pas de clichés éculés pour faire rire, mais il joue avec certains d'entre eux sans jamais sombrer dans la facilité ou le pathos. Pourtant, quand on démarre, on a peur de voir:

  • le cliché de l'homosexuel transformiste super sensible qui va avoir une relation avec un fermier qui se découvre amoureux
  • le cliché du cul terreux brut de décoffrage (le seul étant le vieux papi réac dont on donne une image peu reluisante)
  • le cliché de la danseuse superbe qui va tomber amoureuse du fermier potelé
  • le cliché du magicien et de sa «faire valoir» sculpturale etc.

Et bien non: les clichés sont élégamment évités et discrètement remis en question:

  • L'inévitable romance entre la belle danseuse et le paysan est habilement évitée et brièvement évoquée comme erreur d'interprétation de la part de l'ex copine de David à la faveur d'une situation équivoque.
  • la magicienne aura pour partenaire un garçon venu au départ pour le site internet puis intégré tacitement dans le spectacle comme assistant.
  • L'homosexuel transformiste est plein d'humanité et de tendresse pour ses camarades mais sait faire preuve de caractère et il est capable de revenir sur une opinion.
  • Les paysans son loin d'être des culs-terreux réacs et insensibles, comme le souligne David/Ivanov: ils sont les premiers à adhérer et à défendre l'idée du cabaret, ils montrent leur désespoir et leurs failles...
  • D'ailleurs, pas d'idylle convenue entre Dominique et Fred (joué par Ludovic Bertillot), qui se montre sensible au charme du beau transformiste qu'il prend pour une femme... De la chaleur humaine, de l'affection qui dit «je comprends ta souffrance et je suis là» mais rien d'aussi bancal qu'un revirement «surprise» d'orientation sexuelle.

Tout cela est suggéré à l'attention, comme un clin d'oeil complice mais sans grossir le trait, subtilement.

En conclusion

C'est un film honnête, humain, sensible et juste. On aimerait participer à cette aventure, manger avec eux et faire partie de ce groupe. Un film sans meurtres, sans flics, sans méchants, sans rapports manichéens, sans angoisse... ça fait du bien...

(...)

Feather Wiki

Un wiki en une page html qui contient aussi l'éditeur permettant de le modifier (ajout/edition de pages, markdown etc) pour moins de 60ko.

Bim !

Via https://sebsauvage.net/links/ & http://nicolas-delsaux.hd.free.fr/Shaarli/?PenQ-A

Warrior du Dimanche - Publication à caractère intermittent, approximatif et dilettante.

@Antichesse (o ^ω^ o) Lol ! Je suis heureux d'avoir contribué à un rire ! C'est pas si souvent qu'on a des satisfactions en ce moment ;-)

On ne se connaît pas, mais c'est à la faveur de moments et d'attentions comme ceux-ci qu'on tisse des liens ... Dans mes bras camarade ! o/

Via https://cakeozolives.com/shaarli-antichesse/?yEOfgw

Les créateurs de la série Game of Thrones adaptent un classique chinois de la SF

OMAGADOMAGAD;;

Je confirme ton opinion @sammy: un excellent roman de hard SF qui, si vous parvenez à entrer sans être dérouté par le style et l'univers... il vaut VRAIMENT le coup.

Si vous avez marre des univers prévisibles et sans imagination, si vous pestez contre les romans peu crédibles ou accumulant les invraisemblances, si vous avez envie de dépaysement littéraire... lisez le problème à trois corps.

Par contre, pour un gars qui a des difficultés à retenir les noms, c'est l'enfer !



J'adore mes élèves

Hier, à la faveur d'un EPI avec mes quatrièmes lors duquel une élève me disait que son anniversaire tombait jeudi, j'ai confessé que c'était également mon cas... vous connaissez les élèves: la plupart du temps, ils s'avèrent incapables de prêter attention à une consigne tant qu'elle n'a pas été formulée à voix haute un nombre de fois égale à un multiple du nombre d'oreilles dans la classe... curieusement, cette info-là, pourtant exprimée à mi voix, a fait le tour de la salle instantanément.

A leurs yeux, le problème était qu'ils n'allaient pas m'avoir jeudi à cause d'un déplacement d'heure.

Casse-la-tienne comme dirait Bérurier (car je spike le santantonio couramment), aujourd'hui, une de mes élèves arrive avec un sac et me demande l'autorisation de me fêter mon anniversaire ! (💖)

J'aime vraiment ces mômes... ce ne sont pas toujours des flèches, ils ne bossent pas vraiment mais ils sont extrêmement attachants (un de mes collègues dit «attachiants»), pleins de qualités non évaluées. Ils me font souvent rire, ils arrivent à me surprendre et, parfois, ils m'émeuvent.

Du coup, on a lâché l'affaire pour le cours et on a utilisé des applis de jeu que j'ai faites (un pendu et un qui est-ce) et on a joué en espagnol en mangeant du gâteau et en buvant un verre de banga.

Je leur ai sans doute dit merci une bonne trentaine de fois et que leur geste resterait pour moi un souvenir unique et chaleureux.

Ils sont mignons, ces p'tis cons 💖

Plinstagram: j'ai trouvé Euréka pis tout ça... Modsecurity

Yesss ! J'ai trouvé   pourquoi  ça bloquait !

Dans Cpanel, il y a une option activée par défaut, c'est le module ModSecurity qui est là précisément pour kéblo les requêtes un peu... comment dire... originales ? exotiques ? Bref, exactement celles que semble faire Plinstagram.

modsecurity.jpg

https://www.webfulcreations.com/how-to-fix-an-appropriate-representation-of-the-requested-resource-could-not-be-found-on-this-server-this-error-was-generated-by-mod_security-error/[/center]

Une fois ce module désactivé, la requête aboutit bien à la page article.php...

Chus trô cônten !  Comment j'a pô  lâché l'affaire
Mais bon, premièrement je suis  cramé et j'ai passé deux jours   là-dessus par pure obstination.
Et deuxièmement, je ne suis  pas persuadé qu'il soit très   malin de laisser désactivé un   module d'Apache qui protège le   serveur des requêtes malignes...

Bref: pain.jpeg



Cory Doctorow : On ne peut pas prédire l’avenir, mais on peut l’influencer...

J'ai VRAIMENT TRES envie de lire Walk away...

un roman de science-fiction encore méconnu en France et même non-traduit, mais qui parvient à redonner espoir dans l’avenir et imaginer une sortie par le haut de toutes ces crises qui nous menacent. Cette fleur dans le désert post-apocalyptique se nomme “Walk Away” et on doit ce roman paru en 2017 à Cory Doctorow, journaliste et blogueur canadien connu pour son activisme en faveur des licences Creative Commons. Inspirés par celles-ci, et leurs valeurs de gratuité et de don, ses héros choisissent de faire sécession de la société “par défaut” et de construire la leur. Chez les Walk Aways tout est offert car imprimé en 3D à partir de déchets recyclés, quitte à pirater quelques brevets ou formules pharmaceutiques au passage. La vie dans le désert en devient une fête digne du Burning Man, où le potentiel de chacun peut s’exprimer, au point qu’il est possible de rénover des Zeppelins avec ses amis pour parcourir le ciel, en bricolant avec les restes abandonnés de la start-up nation.

"La science-fiction est une littérature du présent, pas de l’avenir."



HandBrake: Open Source Video Transcoder

Je suis sur le cul de voir à quel point handbrake est complet, simple et efficace.

J'avais besoin d'incruster des sous titres récalcitrants dans une vidéo que je voulais utiliser en cours et que je devais mettre dans mon appli de présentation en ligne. J'ai mis plus de temps à chercher sur google qu'à incruster les sous-titres !

J'ai aussi vu qu'on pouvait chapitrer, modifier la vidéo, ajouter des pistes, optimiser pour le web etc.

En plus il est dans les dépôts.

Voilà.

Lutris, moi je dis, c'est bien...

Avec Lutris - qui sert à faire tourner des jeux win sur linux et qui émule même les divers stores - on est loin des galères de config de Wine.

Franchement, en quelques clics, tu installes un jeu et tu le fais fonctionner... c'est juste beau.

Genre, je teste subnautica below zero et j'ai la flemme de redémarrer sous win. Ben après deux opérations simples, j'y joue. C'est à peine plus compliqué qu'avec win... et encore, quand tu sais que les fichiers de jeu, une fois installé, sont dans le dossier home/user/.wine/drive_c...

Bref. Merci à la team.

Le code du dimanche: Grafit (oui, un lundi... je suis un fou, moi )

Alors là, on est clairement dans le code du dimanche, et vous allez voir pourquoi...

J'avais envie de faire un outil de visualisation de données facile d'accès et simple, comme un microservice que je pourrais utiliser par la suite dans une de mes applis...

Comme toujours, avant même de voir si ça existerait pas déjà, je me demande comment faire le truc moi-même et ce que je vais pouvoir apprendre avec...
C'est alors que je me dis que le SVG ce serait bien:

  • redimensionnable
  • léger
  • universel
  • je ne connais pas la génération de SVG en PHP : youpi

Je me lance...

et j'arrive à des résultats pas trop dégueus mais tout se corse (chef-lieu Ajaccio) quand je dois placer le texte (nombres, noms de colonnes etc)

et là c'est le drame

C'est emmerdant à center, c'est emmerdant à redimensionner: bref c'est emmerdant. Pour résumer.

J'en ai tellement chié pour un résultat tellement pas terrible que, d'un coup, je me suis rappelé que mon copain JerryWham avait fait une lib juste pour ça !

phpGraph

Une lib qui permet de transformer des données en graphique au format SVG directement, avec des options de configuration et des rendus différents (ligne, barres, camemberts etc), ça vous tente ? Ben c'est par là :

Comme le plus dur est fait (et VRAIMENT bien fait)

Je me suis contenté de faire un script qui permet de passer des données et la config à la lib via $_GET

  • data: des données au format json [123,234,345,...] ou {"cle":valeur...}
  • w,h: largeur et hauteur (opt.)
  • color: couleur du graph au format FFFFFF (opt.)
  • lines/filled:graphique en ligne ou en lignes remplies (par défaut, le graph est en barres)
  • steps: le pas des graduations en ordonnée (calculé par défaut en fonction du maximum)
  • title: le titre du graph (opt.)
  • hidekeys: pour cacher les clés en pied de graph

Et ça donne quoi ?

Données d'un tableau séquentiel

Les clés ne sont donc pas affichées.

api.warriordudimanche.net/grafit/?data=[123,321,51,656,89,54,67,56]

Le même avec un graph de surface

api.warriordudimanche.net/grafit/?data=[123,321,51,656,89,54,67,56]&filled

Avec des données de tableau associatif

Par exemple des données générées par GenContent

api.warriordudimanche.net/grafit/?color=FF0000&data={"01/08/18":"2822","28/11/19":"5320","01/05/16":"3856","03/04/19":"5087","25/10/14":"7137","27/12/17":"6365","08/11/15":"6616","01/05/17":"1341","01/08/14":"2742","05/07/20":"4697"}

https://api.warriordudimanche.net/grafit/?color=FF0000&lines&hidekeys=&data={"23/02/11":"9391","18/09/15":"5098","07/10/12":"8553","04/06/12":"3349","09/07/13":"1260","31/07/17":"1311","10/05/14":"2039","01/12/17":"273","19/08/14":"4641","04/07/11":"3806","24/11/12":"9094","20/10/19":"4837","14/02/11":"9425","24/06/17":"5971","09/08/15":"4326","18/07/15":"71","06/10/16":"1706","02/08/14":"9249","01/07/18":"3612","22/10/11":"375","27/04/17":"3596","04/11/15":"3732","21/03/13":"407","18/07/16":"2180","16/04/14":"9401","22/12/11":"3474","10/07/15":"4725","07/12/11":"2081","10/10/14":"3216","12/03/16":"3654"}[/center]

Attention !

Ce n'est pas pour visualiser des données épiques, multidimensionnelles ou vraiment très nombreuses (les clés se chevauchent s'il y a trop de données et on peut les masquer en ajoutant hidekeys en paramètre.)

Ce sera sans doute appelé à évoluer mais bon, je me suis bien amusé et j'ai touché du doigt que faire du SVG, ça se fait pas entre deux portes au doigt mouillé...

sansdeconner.jpeg

Fil RSS des articles