Bédé : Carbone et Silicium

Il y a peu, je vous avais conseillé la lecture de shangri-la de Matthieu Bablet... voilà qu'à la faveur d'un déplacement en ville, j'ai acheté une autre de ses créations: Carbone et Silicium, l'histoire de deux IA androïdes qui traversent l'histoire humaine et leur propre histoire, de bouleversements en avènements, de fins en recommencements...

C'est l'occasion d'un long périple à la beauté parfois sauvage et cruelle que l'on suit par bonds temporels et au cours duquel on s'interroge entre-autres sur la nature de l'humanité.

Les planches sont superbes: comme toujours, les couleurs, les cadrages, les paysages sont magnifiques mais dans cet album, le rendu est plus contemplatif que narratif (pour des raisons que vous découvrirez en lisant l'album) et les dialogues sont au service de ce voyage presque initiatique.

Comme les précédents albums, la réalisation de Carbone et Silicium est parfaite: un papier épais, une reliure tissu, un encrage de qualité... Sans compter qu'avec ses 250 pages, l'histoire prend son temps et on n'a pas l'impression d'avoir terminé avant d'avoir commencé comme avec d'autres albums dont le prix est à peine inférieur (coucou les derniers trolls de troy)

Foncez !

IMG_20200926_120751.jpg

IMG_20200926_120816.jpg

IMG_20200926_120909.jpg

IMG_20200926_120932.jpg

IMG_20200926_120945.jpg

Voici ce qui est possible de faire avec une IMPRIMANTE 3D ! - YouTube

Une excellente production d'Heliox: un pied articulé pour un éclairage de bureau (qui pourrait être adapté pour servir de support de caméra ou de portable lorsqu'on filme un tuto par exemple...

On y voit notamment comment inclure des écrous dans une pièce imprimée en 3D.



Someone used neural networks to upscale a famous 1896 video to 4k quality

Pas parfait mais impressionnant quand même: prendre un film de 1896 et le transformer en 4K 60FPS donne un aspect très actuel et très naturel à ces personnes... comme si de fantômes du passé ils redevenaient de vraies personnes.

On sent les efforts du réseau de neurones derrière

Un SVÄRTA, une disqueuse, une primante 3D et on change de chambre.

Il y a quelques années on avait acheté un lit mezzanine + bureau pour mon grand qui avait une petite chambre: c'est un SVÄRTA de chez Ikea.

IMG 20200410 090919.jpg

Puis hier-soir, ma moitié est arrivée avec une idée...

Donc  une idée à elle c est un boulot pour moi  hein  faut savoir   .jpg

Il n'a pas beaucoup de place dans sa chambre: on pourrait séparer le lit du bureau ! o/

Je monte donc dans la chambre, un mètre ruban et un pied à coulisse à la main, un calepin sous le bras. Je mesure, je note, je réfléchis et je me dis que non seulement c'est possible, mais en plus ça ne coûtera rien.

Travail préparatoire: 3D

Avant de démarrer, j'ai réalisé un support pour un des pieds de ce qui deviendra le bureau: en découpant la structure, il y aura un pied à rapprocher de sous le bureau pour gagner de la place.

Voilà le modèle que j'ai modélisé puis imprimé (5h30 quand même)

support pied.png

Le lendemain, c'est parti !

  1. démontage du lit bureau
  2. déplacement dans l'atelier
  3. quelques coups de disqueuse pour séparer les éléments proprement
  4. remontage du lit et du bureau séparés.

IMG 20200410 114420.jpg

IMG 20200410 114403.jpg

IMG 20200410 114410.jpg

Mon épouse vient de me dire que ma grande aimerait changer aussi   .jpg

Fil RSS des articles