Service national universel : le gouvernement vise 400.000 jeunes en 2022 | Les Echos

Voir cette merde de sévice national réinstauré par ceux qui y ont échappé (Macron parce que trop jeune et Ciotti parce que Népotisme (voir et ), ça me fout la gerbe.

Donc, en résumé:

  • marseillaise à tous les étages ( dès l'école hein... )
  • ordre serré voir là «on y va en colonne!»
  • garde-à-vous «"Mettez bien vos polos, pour que ça fasse propre", conseillent directeurs et tuteurs du centre, sourcilleux du positionnement des casquettes, des chaussures, des boutons de pantalon… ou encore des pouces.»
  • levée des couleurs et culte du drapeau
  • «bilan» de compétences en sport, en français... c'est vrai qu'on ne le fait pas dans l'éducation nationale, ça...
  • inégalité des citoyens qui se verraient «tirés au sort» ou sélectionnés en fonction de «leur mois de naissance» (pair/impair) pour savoir qui aura la joie et le privilège d'aller se faire emmerder par des gradés incultes et frustrés.
  • Selon Macon le service national universel est « la matrice indispensable au coeur de notre école [et] qui va irriguer des vocations ». Voilà. Si vous n'avez pas compris de quoi ça s'agit que qu'est-ce qu'il a dit le monsieur, c'est normal, c'est une phrase creuse sur laquelle les politiques doivent se branler, je ne vois que ça. Irriguer des vocations... dans l'armée. Mais oui ducon.
  • budget débloqué: 700 millions d'euros pour les 400.000 jeunes de 2022... donc, calcul rapide... 1.4 milliards d'euros pour les 800.000 de 2023. On réduit les budgets de l'éducation nationale, de la santé, des aides sociales... mais pour ces merdes, y'en a du pognon...image

Mais bordel, comment faire pour les empêcher de refoutre cette merde ?

image
Via https://www.sammyfisherjr.net/Shaarli/?qzwSqg

Marseillaise et drapeaux à l’affiche de la rentrée scolaire? | Le Club de Mediapart

On ne sait pas en quoi la présence dans toutes les classes du drapeau tricolore et du drapeau européen va (par magie?) être de nature à assurer la compréhension et l'intégration du sens des'' valeurs'' invoquées. Et lesquelles? Cela en dit long sur la méconnaissance du travail effectivement possible et nécessaire dans le cadre de l'Ecole; et sur la dénégation (voire l'arrogance) en la matière portée par nombre de parlementaires avant tout soucieux de se placer sans vergogne dans la sphère politique (voire politicienne)

...

Il se pourrait en effet qu'Eric Ciotti soit moins sensible qu'on le croit aux "mâles accents'' de la Marseillaise ( on sait qu' il a fait intervenir en son temps François Fillon lui-même pour échapper au service militaire) et qu'il préfère la version ''berceuse''

Faites ce que je dis et pas ce que je fais, merci.

Le mec veut que les mômes baignent dans «les valeurs » et «l'amour de la France»
Les valeurs de la France véhiculées par la marseillaise ? 'tain, il faudrait les relire un peu, hein ?! Allez, je m'y mets:

  • Aux armes citoyens : donc, il faut apprendre aux mômes à se rebeller et à ne pas se laisser faire ? Comme des gilets jaunes et des «blacks blocks» alors ? Non ?! comment vous dites M. Ciotti ? Parlez plus fort ! «cé pâ pôreil...» Oui, fermez bien votre gueule M. Ciotti, vous êtes un âne.
  • Qu'un sang impur... Abreuve nos sillons ! : donc la violence c'est bien, alors... «impur» par rapport à quoi ? alors tuer des impurs c'est une bonne directive à donner et à afficher en classe... comme le premier djihadiste venu alors ?! Hein ?! oui on sait «cé pâ pôreil...»
  • Quoi ! Des cohortes étrangères Feraient la loi dans nos foyers !: Haaaaa, là je reconnais bien le thème cher à la droite en général (dont vous faites partie, M. Ciotti): ces «hordes» d'«étrangers» ... ça sent bon le FN RN tout ça. (ta gueule Ciotti)
  • Amour sacré de la Patrie... : Mmmmm «sacré» et «patrie» dans la même phrase, ça fait pas du tout peur. Moi, dès qu'on me dit «patrie» je cesse d'écouter, direct.

On pourrait continuer longtemps comme ça, c'est l'ensemble qui est un chant guerrier propagandiste qui pousse à la xénophobie, la violence, au culte du héro, au sacrifice etc.

Bref, la Marseillaise, c'est de la merde... et proposer de l'ériger en représentante des valeurs à transmettre à nos mômes, c'est une idée que Pétain n'aurait pas dénigrée.

Ferme ta gueule Ciotti et laisse les enseignants faire leur boulot. Si tu veux faire un truc utile, augmente le budget de l'éducation, pour le reste, laisse faire ceux qui savent.

Au passage, pour ceux qui ont la flemme de chercher, la marseillaise, la voilà (comme le maréchal)

Fil RSS des articles de ce mot clé