Marwan Muhammad sur Twitter

C'est juste beau... cette phrase de fin !

finishhim

Par contre, je ne suis jamais fan des montages : je ne peux m'empêcher de me demander si le sens des propos n'a pas été déformé.

Via https://www.mypersonnaldata.eu/shaarli/

J'abandonne...

Voilà, ça-y-est, je lâche l'affaire sur le numérique avec mes classes.

Ils ont tous fini par gagner, je ne veux plus perdre de temps ou d'énergie à me battre contre des moulins et des chefaillons qui mouillent à l'idée d'entraver les démarches pédagogiques des autres.

Remise en contexte

Dans mon collège, ça fait une dizaine d'années que je travaille avec des applis de mon crû pour entraîner et évaluer les élèves: grâce à elles, les mômes peuvent refaire les interros à la maison autant de fois qu'ils le souhaitent, leurs résultats sont stockés et répartis sur les compétences du socle commun automatiquement. C'est un système qui en plus leur permet de tâtonner un peu pendant l'interro grâce à un système de nombre de tentatives qui laisse aussi apparaître une aide (juste/faux) pour les guider.

J'ai également un plan de classe numérique qui simplifie la tâche lors de l'évaluation d'une tâche en cours.

Seulement voilà

  • En fin d'année dernière, on m'a expliqué que je n'avais pas le droit au wifi et que je n'avais pas le droit d'utiliser ma propre borne.
  • cette année, l'équipe technique départementale est venue moderniser l'infrastructure informatique ce qui a pour conséquence directe de ne plus me permettre d'utiliser un réseau wifi perso ou même les vieilles machines récupérées deci-delà pour me goupiller une salle info de bric et de broc. Pas de solution de rechange à part demander une dotation à la DANÉ.
  • cet organisme veut bien faire mais tout projet doit-être motivé de telle façon qu'il leur est facile de refuser une dotation.
  • là, après une réunion sur la question, on est venu me faire chier avec le RGPD et le stockage des données des élèves: en gros, t'as pas le droit d'associer note->nom, ce qui empêche TOTALEMENT d'utiliser des applis persos pour l'évaluation (comment tuer toute forme de motivation et d'inventivité)
  • le chef, qui a failli jouir dans son froc à ce moment-là, a saisi l'occasion pour dénigrer mon boulot («attention avec les applis pirates» «des applis bidouillées») Pauvre con.

Conclusion

Je pourrais me mettre à trouver des solutions techniques pour contourner la volonté de mettre les bâtons dans les roues, je suis certain d'en trouver. Mais pourquoi ?!

Pourquoi gâcherais-je mon temps, mon énergie et ma santé pour un travail de merde dans lequel la hiérarchie fait tout pour entraver les initiatives ? (la mienne n'est pas la seule)

Je vais donc lâcher l'affaire complètement, virer les ordinateurs de ma salle et cesser d'utiliser le numérique dans mes cours: je vais revenir à la bonne vieille feuille d'interro sur papier et les listes de notes à la con.

Par contre, que plus personne ne vienne me casser les couilles avec le numérique au boulot...

Fil RSS des articles