Boulette journal: impressions personnelles

Depuis deux mois, je me suis mis moi aussi au «boulette journal» comme Sammy

sauf que mon utilisation s'avère aux antipodes de la sienne, sans doute parce qu'on n'a pas le même objectif à la base.

Ce journal me sert davantage à vider ma mémoire vive des idées, projets, dates, pensées persistantes, observations etc. qu'à organiser réellement et rigoureusement les tâches et évènements.

En effet, je n'ai pas de mal à m'organiser ou à garder en mémoire les RDV importants... [EDIT: ce qui ne veut pas dire que t'en es pas capable, hein Sammy ] par contre, je n'arrive pas à «débrancher» complètement mon cerveau de la todolist: du coup, toutes les tâches restent ouvertes avec un indice de priorité ou d'urgence, un peu comme une multitude d'onglets dans un navigateur, ce qui m'épuise en me laissant l'impression de trop plein.

Comment j'ai abordé le bullet journal

C'est sous l'angle de l'apparente anarchie et du désordre fantaisiste que je me suis approprié cet "outil"... Il ne s'agit pas que d'une todo améliorée mais aussi d'un journal de pensées.

1. Aucune rigueur d'organisation

L'objectif étant de vider mes onglets mentaux et de garder une trace des pensées et évènements, je n'ai pas besoin de table des matières ou d'organisation draconienne. Le mets la date du jour en cours puis les notes de la journée.

Même pour un RDV, je tourne quelques pages pour retrouver et c'est bon; l'ordre chronologique me suffit pour le moment. Ça présente l'avantage de ne jamais me poser de problème quant à l'endroit où je dois écrire une nouvelle «entrée».

2. De la fantaisie visuelle

L'absence de nomenclature et de rigueur n'étant plus un frein, je me lâche sur le côté fantaisiste des icônes, cadres, flèches etc... sans chercher la moindre cohérence graphique: c'est un joli bordel et ça ressemble à ce que j'ai dans la tête

3. Les notes comme un amusement

Le fait de ponctuer le contenu concret de friandises visuelles et autres doodles inutiles et de leur accorder autant d'importance et d'attention qu'au sens lui-même a un effet profondément apaisant du fait même de son manque total de rentabilité. «c'est encore plus beau lorsque c'est inutile»

Les bienfaits que j'y trouve

1. Le vidage de tête

Non seulement je vire de ma tête les idées et todos non urgentes mais en plus, dessiner permet de lâcher prise et de quitter le mode multitâche.

2. La centralisation

J'ai TOUT au MÊME ENDROIT. Et c'est bel et bon.

3. L'«obligation» de prendre son temps pour noter (et de faire un dessin pour mettre en valeur.)

Contrairement à l'option post-it où l'on gribouille à la va vite une série de mots dont l'aspect tient plus de l'électrocardiogramme que de la phrase intelligible, je prends plaisir à consacrer à la tâche de notation le temps qu'elle mérite...

4. Le côté cahier de vie ou journal de bord

Comme je note dedans les idées, les tâches à effectuer, les rendez-vous, les compte-rendus de réunions, les projets, l'état de la progression après une session de programmation, les évènements de la journée, les émotions, les pensées, les interrogations... je garde une trace de mes journées et de ma vie. J'aime bien et c'est devenu rapidement un plaisir qui chasse les angoisses ou les soucis.

5. L'aspect objet transitionnel

Je trimballe mon «bujo» partout et tout le temps. Si.

Du coup, le simple fait de l'avoir me rassure, un peu comme un doudou. C'est con, j'en ai conscience

6. Le rendu joyeux bordel

Comme je l'ai mentionné, aucune méthode ne sous-tend l'écriture dans ce journal et ça donne un résultat très proche du foisonnement qui règne dans ma tête, mélange de trucs sérieux, de conneries, d'idées de projets etc. Je m'y retrouve et je m'y plais, un peu comme dans une pièce faisant à la fois chambre, atelier, bureau, bord de lac et mur de tag...

Conclusion

Je passe mes journées à devoir être rigoureux et organisé alors l'univers douillet et gentiment déjanté de mon bullet journal est comme un recoin isolé où je me retrouve.

(...)

Et au milieu coule une river

En guise d'introduction liminaire,

ce qui constitue un effroyable pléonasme comme dirait Desproges, et si on commençait par cet extrait de poème de Chamfort (le poète, hein, pas le chanteur... lui on s'en fout)

Temps heureux où chacun ne s’occupait en France
Que de vers, de romans, de musique, de danse,
Des prestiges des arts, des douceurs de l’amour!
Le seul soin qu’on connût était celui de plaire,
On dormait deux la nuit, on riait tout le jour,
Varier ses plaisirs était l’unique affaire.

image
Heu, oui, sans doute un temps béni pour les nobles mon gros, parce que le croquant lambada, lui, il a toujours trimé comme un goret pour les clopinettes que ta caste lui laissait... bon, en même temps, on peut pas trop t'en vouloir parce que -sans vouloir te blesser (gag)- t'étais franchement pas le couteau le plus affûté du tiroir (et re gag).

La chine, encore elle,

image
fait à nouveau parler de son superbe système de contrôle social et de ses magnifiques et inévitables usages dans le quotidien laborieux des dictatures: le système de notation patriotique et citoyenne commence déjà à prouver son utilité dans la vie des esclaves chinois qui se voient interdire certains droits et l'accès à certaines ressources en fonction de leur note. Encore bravo à tous.

Moi, ça me donne envie de me faire des cagoules avec thispersondoesnotexist.com

Puisqu'on en est à parler de surveillance...

image
Microsoft travaillerait sur Windows Lite ce qui me pousse inévitablement à me demander ce qu'ils vont en retirer ? Les connexions vers des sites dès l'install ou les 534 méthodes de pistage incluses dans 10 ? + Si ils en sont à dépourrir leur OS, qu'ils fasse pareil pour minecraft

Il semblerait que les critiques littéraires

image
ne lisent pas les livres qu'ils conchient... wow, quelle surprise ! Si on fait abstraction du bullshit global et du ton condescendant et supérieur de l'auteur, on peut retenir qu'au moins, il avoue qu'il ne l'a pas lu. Pour ma part, je n'ai pas lu HP non pas parce que je trouverais ça mauvais ou mal écrit, mais plutôt parce que je ne suis pas la cible: je me sens comme un vieux dans une chambre d'ado.

Les IA semblent racistes

image
spécialement dans le milieu automobile... Ben les «IA» ne sont que des algo qui apprennent à réagir en fonction des données modèle qu'on leur fournit dans la période d'apprentissage... Si les données manquent de représentativité et que l'on ne fournit pas autant de personnes non blanches que de personnes blanches, l'algo est moins efficace dans la reconnaissance d'un cas que de l'autre (« La base de données d’apprentissage contient environ 3,5 fois plus d’exemples de piétons des catégories 1 à 3 [à la peau claire, NDLR] ».)

L'IA n'est pas raciste en elle-même, elle raisonne en fonction du modèle qu'on lui fournit. A mes yeux, c'est aussi inquiétant.

Tu m'étonnes que les copains

aient envie de partir et d'essayer d'améliorer la situation... De toutes façons, face à l'absurdité du monde, il n'y a pas tant de réponse que ça: ou tu te retrousses les manches, comme Erase, ou tu restes dans ta zone de confort à te débattre à ton niveau, comme... ben comme moi, merde. Chapeau à toi encore une fois, mon pote !

Le résumé d'un mois en France

ben c'est pas joyeux ! L'article parle de lui-même, ça vaut le coup

Fortnite, le jeu dont la #teamVieux se fout

image
et qui cartonne chez les djeuns: un succès explicable, et pas seulement parce que c'est de la méchante manipulation. Je n'ai pas compris cette haine envers un jeu somme toute assez bien foutu. Comme toujours, il conviendra d'en parler avec vos ados au lieu de critiquer connement un truc qui est important pour eux... pardon, qu'ils kiffent. On s'en fout qu'il s'agisse de manipulation du moment qu'on en est conscient et qu'on ne figure pas dans la liste de ceux qui claquent leur pognon dedans.

Les plagiats chez les comiques

image
serait monnaie courante... Des répliques, des vannes entières voire même la gestuelle, le ton etc. Comme le dit François Rollin, avant ça se voyait pas parce que le temps que ça franchisse l'atlantique, on était mort... mais maintenant, on te prend la main sur le Ctrl+C n'importe quand. Je suis assez d'accord: le spectateur doit savoir pourquoi il paie. S'inspirer, oui, plagier non. Sans compter que cette pitin de mode du standup, je peux plus la voir...

Bon, après, faut pas non plus en faire un cake: tout le monde finit par s'essouffler.

La river c'est aussi des trucs utiles

En CSS

En JS

Apprendre à penser juste

Quelques flux RSS à suivre pour faire une piqûre de rappel afin d'éviter nos propres biais de raisonnement et de tomber le moins possible dans le panneau des médias peu scrupuleux:

Et des machins indispensables

Pour terminer sur une conclusion finale

Quelques images dont certaines auraient pu figurer dans le prochain c'est con j'ai ri et d'autres dans une rubrique «I'm NOT crying, you are !»

Bon à savoir

A9OgK3n.jpg Comment introduire discrètement des clopes dans une école américaine

Alex-was-a-good-boy.jpg Donc là: 1 je me lève, 2 je me mets en PLS, 3 je pleure.

Utile

CXFQlup.jpg Les choses qu'on peut dire quand on n'a rien à dire

Ta gueule Karen

Damnit-Karen.jpg

Le monde se divise en deux catégories

Eat-it-hot-and-burn-your-mouth-like-a-warrior.jpg Perso, je hasafashafsasse, et vous ?!

Bon, là, j'ai ri

Goddamit-Doreen.jpg

Confucius ?

JESaUko.jpg Des fois, c'est ta grande gueule qui t'empêche d'avancer

Need

MjsPMa6.jpg J'adore le Boner pill blue

EU MIRAKEUL ! \o/

MobeypK.jpg Oui, prends une douche d'abord... on a le temps.

Le monde d'aujourd'hui en UNE image

National-Geographic-magazine-that-warns-about-danger-of-plastic-bags-comes-inside-a-plastic-bag-that-is-inside-a-plastic-bag.jpg

Comment les chiens et les chats sont arrivés sur terre

Pupper.jpg Tout s'explique

Puzzle

So-proud.jpg Comme on dit chez les Kennedy: « ne nous laissons pas abattre ! »

Destrction 100

Thats-whats-up.jpg ouais, ta gueule en fait.

...

Yes-I-have.jpg Pfch

Excellente idée pour foutre la merde

aXRgJls.jpg C'est une très «bonne» idée ou une très bonne «idée» ?

Des tomates d'un goût douteux

uCAdi1b.jpg

Allez

Le Comité International Olympique (CIO) envisage d'organiser des épreuves de tirs de LBD aux prochains jeux de Tokyo 2020 - Science Info

Merci pour ça, copain ! C'est mon rire du matin ! J'ai ri (jaune, bien entendu )

«Les chiffres sont éloquents : 89 % des tirs de LBD réalisés par nos forces de l’ordre lors des rassemblements de Gilets Jaunes atteignent le visage des manifestants avec un taux d’éborgnage particulièrement spectaculaire.»

«Des cibles mobiles habillées de gilets jaunes sont déjà en cours d’élaboration. L’éborgnage de ces dernières pourrait remporter le maximum de points alors que les impacts dans les jambes ou les bras n’auraient quasiment aucun incidence sur le score.»


Via Liandri


Fil RSS des articles