Réglette Volga, LED 1 x 35 W, LED intégrée blanc froid | Leroy Merlin

Rhaa lala ! J'ai acheté deux réglette led pour mon atelier il y a quelques mois et depuis trois jours, il y en a une qui s'est foutu à clignoter mon vieux, mais façon stroboscope en boite...

Je la branche ailleurs, en parallèle, en série... rien n'y fait.

J'en achète une autre, je vire la première, je branche la nouvelle, j'allume... elle s'allume et ne clignote pas du tout. En fait, elle se contente de s'éteindre systématiquement au bout de deux secondes.

Re tests variés, re rien à faire.

Je me prends de ramener le bouzin au magasin puis, je me dis que je vais chercher sur le net: deux produits défectueux sur trois, ça a du faire du shprounz quelque part.

Dans les commentaires, un gars dit l'avoir démontée pour trouver avec stupeur une série de potars permettant des réglages même pas mentionnés dans la doc.

Solution

En fait, tu vires le cache blanc côté leds et effectivement, tu trouves les trois boutons à tourner.

IMG 20200228 154614.jpg

Donc

Les mecs foutent des boutons de réglages DANS l'appareil - bravo l'ergonomie - et ils n'en parlent même pas dans la doc.

Une fois les potars tournés, la lampe reste allumée.

kiddinme2

Conclusion

  1. ne doutez JAMAIS de la connerie des concepteurs (du produit ou de la doc)
  2. regardez TOUJOURS sur le net si d'autres n'ont pas souffert avant vous.

Affaire Delevoye : Emmanuel Macron et l’article 5 de la Constitution - Vu du Droit

L'article 23 de la constitution interdit clairement le cumul pour les ministres:

Les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec l'exercice de tout mandat parlementaire, de toute fonction de représentation professionnelle à caractère national et de tout emploi public ou de toute activité professionnelle.

On a un gouvernement anticonstitutionnel... corbeau

Gleyfy Brauly: aussi improbable, ça devient presque beau...

Un de mes potes m'a fait découvrir un... "talent" assez... inhabituel: Gleyfy Brauly.
Il s'agit d'un individu qu'il faut bien se résoudre à appeler un musicien-chanteur faute de terme plus approprié dont la particularité réside dans son style pour le moins unique et personnel. Voyez son interprétation d'Another brick in the Wall, je vous fais juge.

Je me dois tout de même d'alerter les personnes qui auraient le moindre talent musical - voire simplement une oreille capable de percevoir les fausses notes - d'être particulièrement attentive à leurs réactions physiologiques, un malaise étant toujours à craindre.

Le gars se balance à un tel point de la musique, de la mélodie et des paroles que la performance relève du trapèze volant.

attentionvomi

Dans son tour de chant, on a aussi No woman no cry ou Wind of change

Bon courage à tous, que le monstre de spaghetti volant vous ait en sa sainte garde...

Fil RSS des articles