J'héberge mes données: Dropbox alternative

Une des choses qui ont motivé ma migration, c'était le fait que Windows était vraiment à la solde des états ayant entrepris leur lente et inexorable marche vers le totalitarisme et le contrôle de l'expression et des échanges numériques. 

J'avais remplacé la plupart des logiciels et services que j'utilise par des versions open-sources ou carrément par des applis de mon crû.

 

Seul un service restait une épine obstinément fichée dans mon fondement: Dropbox.

Il reste absolument indispensable pour toute personne bossant sur plus d'un ordinateur quotidiennement  tant il regroupe nombre de vertus pour peu de travers.

Toutefois, au nombre de ces derniers figure les conditions d'utilisation du service qui livrent purement et simplement vos données à l'hébergeur...

 

 


Des besoins très précis

Notons au passage que je cherchais une solution pour moi mais également pour les collègues au boulot; il me fallait par conséquent un équivalent noobproof  présentant les avantages suivants:

  1. exécution en temps réel et transparente pour l'utilisateur,
  2. configuration minimale et très simple,
  3. hébergeable chez soi ou sur un serveur,
  4. qui passe à travers les filtrages de l'établissement où je bosse (ce que ne fait pas dropbox)
  5. multiplate-forme,
  6. rapide et capable d'utiliser le lan at home,
  7. capable de synchroniser des dossiers spécifiques (www ou Documents par exemple)
  8. idéalement, le versionning, mais je pourrais m'en passer et le remplacer par un backup automatique incrémenté.

 

Exit donc FTPbox (windows only), syncany (encore en alpha use-at-your-own-risks), owncloud (fonctionnement aléatoire et configuration encore trop compliquée), sparkleshare (serveur GIT qui ne passe pas au boulot, config compliquée), bittorrentsync (pas de serveur réplicant les données), Seafile (qui ne semble pas passer à travers les filtres du boulot) et tous les dropbox like utilisant un hébergeur proprio...
 
Reste... rien.
 
A force de me balader sur le net, j'ai de plus en plus été alléché par... le rasperryPI. 
C'est typiquement le genre de trucs qu'on a envie de se payer même si on ne sait pas quoi en faire à l'avance...
 
Mais au bout du compte, plutôt que de chercher à se synchro avec un serveur hébergé, autant en faire un à la maison et se synchro avec...  
 
Du coup, une solution s'est imposée à moi: bittorrentSync...
Il n'est pas open-source mais il fait tout ce dont j'ai besoin... le seul bémol était qu'il synchronise les clients entre-eux sans héberger un backup sur un serveur servant d'intermédiaire... mais avec le Raspberry jouant ce rôle, c'est tout bon...
 

 

Achat et installation du raspberryPI

Je ne vous ferai pas le coup de la partie unboxing, vu que le pi est déjà largement utilisé et que ça n'apporte absolument rien au propos  
Une fois la bestiole reçue, j'ai récupéré l'image la plus adaptée sur le site : http://www.raspberrypi.org/downloads/
A mon sens, la Noob est la mieux: on copie les fichiers sur la carte, on démarre le pi, on choisit le système et basta... c'est fait. 
 

Installation et configuration de bittorrentSync

Ensuite, j'ai récupéré l'archive de bittorrentsync sur leur site, je l'ai décompressée dans le dossier home/pi. 

Il suffit de le lancer pour que... rien ne se passe !  

Bon, il faut dire que bittorrentSync n'a pas d'interface directement accessible; rien n'est toutefois perdu, puisqu'on accède à la config et à l'ajout de dossiers via le navigateur à l'adresse 127.0.0.1:8888 (ouf)

 

Lors de la première connexion, on choisit les login/passe d'accès et pis voilà.

 

On arrive ensuite à un truc comme ça:

Pour synchroniser un dossier, on clique sur Ajouter le dossier

La clé secrète est à générer lors du premier partage du dossier ou à copiercoller lors des partages suivants car c'est elle qui servira à BTsync pour reconnaître le dossier et le synchroniser sur une machine différente.

 

Accès à distance au RaspberryPI (pas de moniteur/clavier)

Pour pouvoir accéder à mon RPI même sans écran/clavier, j'ai bien entendu installé ssh et tightvnc... Inutile de réinventer la roue, je vous renvoie directement vers http://the-raspberry.com/  (SSH et VNC) : les tutos sont très clairs et bien foutus
 
 
 
 
 

 

Désormais, me voilà avec un dropbox like à moi: pour une somme très modique je pisse à la raie de la NSA, des clauses abusives de Dropbox et tout ça... 

 

 

Je ne suis pas un numéro (de sécu), je suis un homme libre !!! (un peu)

 

❝ 2 commentaires ❞

1  PeaceCopathe le

Salut Bonco, au hazard de mon surf je suis arrivé sur cette page. Je te laisse juste un commentaire pour te signaler l'existence de https://syncthing.net/ qui est grosso modo pareil que Btsync, mais en opensource, si l'envie de te dis d'essayer :)

 
2  Bronco le

Salut
En effet, depuis cet article, je suis passé à syncthing aussi depuis un bon moment: je l'avais testé à l'époque, mais il fonctionnait moins bien de btsync (moins réactif).
Depuis lors, il a été très amélioré et, me semble-t-il, enfonce proprement BTsync...
Merci en tout cas

 

Fil RSS des commentaires de cet article

✍ Écrire un commentaire

Inutile de poster un commentaire à la con pour vous faire de la pub, ce sera filtré et dégagé direct...

Quelle est la troisième lettre du mot btlw ?