Si tu as un chat, cette blague est pour toi.

Un Labrador, un Doberman et un chat meurent et se retrouvent devant Le Seigneur tout-puissant au paradis.

Dieu, assis sur son trône divin, demande au Labrador:

-«EN QUOI CROIS-TU ?»

-«Je crois en l'amour pour mon maître, au jeu et à la joie» répond l'animal.

-«C'EST BEL ET BON, INSTALLE-TOI À MA DROITE» Puis, regardant le Doberman, Dieu lui demande «ET TOI, EN QUOI CROIS-TU ?»

-«Je crois en l'autorité de mon maître et en la fierté de le servir de mon mieux»

-«TA NOBLESSE TE VAUT DE T'ASSEOIR À MA GAUCHE»

Puis Dieu se tourne vers le chat et lui demande:

-«ET TOI, EN QUOI CROIS-TU ?»

-«Ben moi, je crois que t'es assis sur mon fauteuil, gros.»

LOLNEIN : Rire pour les bonnes raisons ?

Hier, j'ai posté sur mastodon un strip de Lolnein qui m'a fait marrer: on y voit trois cases représentant respectivement un écran, une souris et une imprimante:

5654202a21ece472.jpeg

Ce qui m'a fait sourire là-dedans, c'est le contraste entre le bon traitement qu'on réserve à la souris et au moniteur alors que l'imprimante est souvent la cible d'un agacement violent. Je me suis senti concerné et du coup j'ai ri de moi-même...

Je n'ai pas cherché plus loin vu qu'à mes yeux, c'était une façon de ridiculiser le traitement qu'on réserve à des objets et que pour moi, la cible du dessin, c'était l'utilisateur, qui est capable de violence envers un objet (on a tous tendance à personnaliser les objets et à être violents avec, ce qui est indigne de notre niveau d'intelligence supposé)

Puis SammyFisher et Riff ont attiré mon attention sur un aspect qui m'avait échappé: le côté violence «légitimée» envers l'imprimante, apparemment féminine. Du coup, on pouvait rire de ce strip pour de mauvaises raisons.

Ça m'a échappé parce que le strip est en anglais (objet neutre) et que c'est tellement loin de mon fonctionnement que je ne pouvais pas m'en apercevoir seul.

Seulement, ce qui me chiffonne, c'est que du coup, on avait tendance à rejeter complètement la BD alors qu'elle est objectivement drôle: encore une fois, on jette le bébé avec l'eau du bain et on culpabilise au lieu de convaincre.

En gros, si on prétend vouloir changer les mentalités, on ne peut pas se contenter de condamner... il faut également montrer ce qu'il aurait été préférable de faire et expliquer pourquoi.

Je propose donc une version modifiée de ce strip qui présente les avantages suivants:

  1. on conserve ce qui est drôle: le contraste de traitement du matériel
  2. on montre plus clairement que ce dont on rit, c'est de l'utilisateur et pas de la victime
  3. on condamne implicitement et sans équivoque la violence
  4. la féminisation de l'imprimante disparaît puisqu'on a retiré le côté sadomaso.

LOLNEINmodifie.png

J'engage toutes les personnes qui nous aident à prendre conscience de ce genre de problèmes à continuer à le faire mais sans se contenter de condamner: proposez une alternative corrigée qui aille dans le bon sens.

Petite blague libertine

Une dame entre dans un sex-shop, bien décidée à se faire plaisir sans compter; je vendeur s'approche et lui propose ses services:

— Bonjour madame, vous avez fait votre choix ?

— Oui ! Je voudrais le vibro masseur jaune, là, le bleu qui est ici et le rouge, là-bas...

— Certainement... pour le jaune et le bleu, aucun problème, par contre, pour l'extincteur, faudra voir ça directement avec le patron.

(...)

Petite blague animalière...

Deux touristes en Australie discutent la veille du retour:

— Moi je vais ramener une chauve-souris géante comme souvenir...

— Tiens ?! c'est marrant, moi j'ai choisi de ramener un putois... Comment tu vas lui faire passer le contrôle à l'aéroport ?

— Facile, je vais la scotcher sur mon T-shirt et je vais écrire «batman» dessous... et toi ?

— Moi, je vais le cacher dans mon slip, tranquilou !

— Dans ton slip ?! 'tain, t'es fou ! ça va puer !

— Oh, ben tant pis, s'il crève, il crève, hein...

(...)

Fil RSS des articles